Tanganyika : Tensions ce mercredi à Kalemie, la population a manifesté contre l’insécurité grandissante dans la ville

0

Toutes les activités sont restées paralysées dans la ville KALEMIE, ce mercredi 29 mai. Ceci après une attque à la résidence d’un ancien cambiste la nuit dernière.

Repondant au nom de SEFU, le cambiste a été visité par des hommes armés vers 1h du matin. Lui et son épouse ont été gravement blêssés et achéminés à l’hôpital général de référence de KALEMIE. Mr Sefu a plus tard succombé à ses bléssures.

Selon des sources locales une importante somme d’argent a été emportée par les malfrats qui ont tiré des balles, sans aucune intervention des agents de l’ordre. L’opération s’est déroulée à quelques mètres du poste de la police SOLIKA.

Pris par de colère, des jeunes ont alors barricadé les principales artêres de la ville, brûlant des pneus dans plusieurs coins de la ville.

À 11h, le gouverneur de la province et le chef d’Etat Major Gabriel Amisi Kumba en mission au Tanganyika, ont tenu un meeting à la place KISEBWE, pour tenter de calmer des manifestants, mais sans succès

Scandant des chants hostiles aux autorités policières-militaires et à un candidat sénateur du FCC récemment réhabilité par la cour constitutionnelle, les manifestants ont également réclamé l’implication du gouvernement central pour lutter contre l’insécurité grandissante à KALEMIE.

Alors que le gouverneur est briêvement parvenu à maitriser la tension à KISEBWE, un autre groupe de manifestants s’est attaque à la tribune d’honneur de Maendeleo qui a vu toutes ses tôles être emportées.

Toutes les boutiques, marches et banques sont restés fermés et aucun véhicule ne circule dans la route principale de KALEMIE, sauf ceux appartenant au militaires et policiers.

Jacques Furahisha pour Voice Of Congo, Tanganyika

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 899305732

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here