Tirs à l’arme lourde à Bukavu après qu’un colonel refuse que sa garde soit désarmée

0

[one_fourth]La ville de Bukavu, au Sud-Kivu, s’est reveillé sous le bruit des tirs à l’arme lourd ce dimanche. Depuis 5h du matin on a signalé des tirs dans les quartiers résidentiels Muhumba et Ngumba.

Selon des sources concordantes, tout est parti de l’ordre du gouverneur de désarmer la garde rapprochée du colonel Abbas Kayonga, Coordonnateur provinciale de la lutte anti-fraude minière, suspendu la semaine dernière.

La garde aurait rejeté l’ordre de désarmement et il s’en est ensuit des echanges de tirs. L’armée regulière a alors été envoyée en renfort.

Un article de Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here