Tuéries à Kamanyola : L’armée congolaise accusée d’usage disproportionné de la force contre les refugiés burundais Kamanyola

0


Selon un rapport du Réseau des ONG de Droits de l’homme, les Forces Armées de la RDC auraient fait usage disproportionné de la force lors de l’incident qui a conduit à la mort de plusieurs refugiés burundais dans la ville de Kamanyola, au Sud-Kivu.

Les ONG ont aussi dressé un bilan de 37 morts dont 1 militaire et 117 bléssés lors de l’altercation qui eu lieu la semaine dernière.

Selon des temoins cités par l’agence Reuters, les burundais s’opposaient à leur rapatriement et avaient tenté de libérer leurs compatriotes arrêtés par les services de renseignement congolais.

Les forces de l’ordre ajoutent elles que les refugiés étaient armés de machettes.

De suite de cet incident, les autorités burundaises ont demandé des explications au gouvernement congolais mais aussi au HCR et à la mission Onusienne en RDC.

Les autorités congolaises, par la bouche du porte parole du gouvernement central, ne disputent pas le bilan avancé par les ONG. Elles précisent toutefois qu’une enquête est en cours sur le drame.

Un article de Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here