Tueries de Beni: Richard Muyej annonce l’arrestation de quelques suspects

0

richard_muyej1_0

Le ministre de l’intérieur, Richard Muyej, a annoncé samedi 25 octobre à Beni l’arrestation des présumés auteurs de la mort de 84 civils dans cette ville et territoire du même nom. Selon lui, le Gouvernement n’est pas opposé à une enquête internationale pour connaître les vrais auteurs de ces tueries perpétrées en l’espace d’un mois dans cette partie de l’Est de la RDC.

«L’enquête se fait parce que nous avons arrêté quelques suspects et je ne veux pas vous dire combien sont-ils. Et ils sont en train d’être interrogés», a indiqué le ministre de l’Intérieur.

Cette annonce intervient quelques heures après la déclaration samedi matin du président du RCD KML, Mbusa Nyamwisi, selon laquelle ces tueries étaient l’œuvre des rebelles ougandais des ADF, en complicité avec le responsable des FARDC à Beni.

«Je suis en train de sourire quand j’entends des personnes parler sur des chaînes périphériques, parce que je constate qu’ils suivent de près la situation. Et beaucoup d’entre eux savent ce qui se passe exactement», a réagi le ministre Muyej.

A propos d’une enquête internationale réclamée par l’opposant Mbusa Nyamwisi, le ministre Muyej a réagi:

«J’ai appris qu’il y a des gens qui demandent une enquête internationale. Je ne m’oppose pas à cette idée surtout que les renseignants commencent à être identifiés, il y en a un qui a dit qu’il était fortement informé. Et je suis heureux que les enquêteurs puissent avoir une tâche facile.»

Pour lui, l’objectif de l’ennemi en perpétrant ces tueries était de dresser la population contre ses dirigeants, de séparer la population de son armée. «Malheureusement, mes frères et sœurs de Beni sont très aguerris, ils sont très lucides», a estimé M. Muyej.

Il a fait cette annonce à partir de Beni-ville où il conduit, depuis quelques jours, une délégation gouvernementale dépêchée sur place à la suite de ces tueries attribuées aux rebelles des ADF dans cette zone.

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here