Ukraine: le vol MH17 abattu «par erreur», selon les Etats-Unis

0
Des séparatistes pro-Russes à côté du site du crash de l'avion de la Malaysia Airlines Reuters/Maxim Zmeyev
Des séparatistes pro-Russes à côté du site du crash de l’avion de la Malaysia Airlines Reuters/Maxim Zmeyev

Les services de renseignements américains ont rendu publique mardi une série de documents sur la catastrophe du vol MH17 de Malaysia Airlines. Washington ne désigne pas les Russes et ne nomme aucun coupable. Toutefois, d’après ces experts, la thèse de Moscou accusant l’Ukraine d’avoir abattu l’avion malaisien n’est pas plausible.
Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Non seulement la thèse n’est pas crédible, mais les services américains affirment que la Russie a continué de livrer des armes aux séparatistes ukrainiens après la catastrophe aérienne. Les experts confirment qu’il s’agit bien de la zone du tir fatal, dans l’est de l’Ukraine, près de la frontière russe.

La trajectoire du missile est dévoilée sur un schéma : l’ogive monte droit dans le ciel, jusqu’au point d’impact, sous l’appareil, à la hauteur du cockpit. Des débris de l’arme, et donc sa signature, devraient être retrouvés sur les lieux, si les enquêteurs peuvent travailler librement.

Camp d’entraînement russe

Les services de renseignements n’excluent pas un tir « par erreur », expliquant que la manipulation du missile en question demande plusieurs jours d’entraînement : il est possible que la fausse manœuvre d’un milicien non aguerri soit responsable de la catastrophe.

De l’autre côté de la frontière, en Russie, des photos satellites américaines montrent des images de la région de Rostov prises l’an dernier, puis ces dernières semaines. On y voit très clairement l’expansion d’une zone de hangars que les services américains estiment être un camp d’entraînement russe pour les séparatistes ukrainiens.

Source : RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here