Un an après la mort de Mandela, le monde lui rend hommage

0

mort-de-nelson-mandela-a-95-ans

Quelque cinq mille registres de condoléances ont été signés depuis le décès de Nelson Mandela le 5 décembre 2013, des pages calligraphiées aux quatre coins du monde d’où jaillissent la gratitude, l’admiration et l’inspiration suscitée par le père de l’Afrique du Sud démocratique.

Vibrante Babel d’hommages, ces registres seront en partie exposés à partir de jeudi au Centre pour la mémoire Nelson Mandela à Johannesburg où l’on pourra également réécouter certains des 11.000 messages laissés sur le répondeur de la fondation.

Soixante-six mille emails ont également été envoyés à l’époque, précise Razia Saleh, l’archiviste de la fondation, et sur plusieurs mètres de long, un mur tendu devant le Parlement sud-africain au Cap s’était couvert de messages.

“C’était très émouvant”, se souvient Mme Saleh. “Certains pleuraient en écrivant”.

Des registres avaient été ouverts partout, Santiago du Chili, Tachkent en Ouzbékistan. Des messages rédigés en les langues les plus exotiques, parfois ponctués de coeur, reliés sous couverture cuir à tranche dorée, ou simple classeur plastique.

La plupart de ses compatriotes ont remercié, parfois avec des détails très concrets, pour les changements apportés par la fin de l’apartheid, dans leur vie ou dans le pays. “Finalement nous sommes libres”, résume l’un d’entre eux.

“On continue de recevoir des registres”, observe Razia Saleh. Beaucoup de messages disent la chance d’avoir vécu à la même époque que Mandela ou relatent le vide laissé par sa mort à 95 ans.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here