Une demande de grâce sollicitée par les proches des présumés assassins de Laurent Désiré Kabila

0

0000000000000000000000aaamzee

(KINSHASA)- Au lendemain du vote de la loi d’amnistie par les deux  chambres du parlement, les proches des condamnés dans le procès de feu  président Laurent Désiré Kabila ont sollicité une mesure de grâce à  travers une lettre qu’ils ont adressé au chef de l’état, Joseph  Kabila.

Les enfants déplorent le fait que leurs parents soient exclus
 de l’amnistie. ”Cette loi prend en compte les gens du M23 et tous  ceux qui ont meurtri notre peuple. Si eux doivent bénéficier de cette  amnistie, logiquement nous pensons que nos parents doivent être inclus  dans cette loi d’amnistie”, a déploré Déo Yav Kapend, le fils d’Eddy  Kapend, l’ancien aide de camp de Laurent Désiré Kabila. Depuis 13 ans,  Eddy Kapend et ses coaccusés croupissent à la prison centrale de  Makala alors qu’aucun jugement n’a jamais été rendu à la fin du procès  parce que le président de la cour avait prévenu que les enquêtes se  poursuivent, a-t-il ajouté. Dans leur lettre adressée au président  Kabila, les enfants des condamnés sollicitent la grâce présidentielle  pour leurs pères. ”Au nom de mon père et consorts, nous adressons au  chef de l’état- garant de la nation et notre père, de nous accorder sa  grâce en libérant  nos parents pour ainsi nous permettre de  reconstituer nos familles disloquées par ci par là et espérer au mois  vivre”, peut-on lire dans leur document. Ils ont insisté tourner  leurs regards vers le chef de l’état pour intervenir dans cette  situation difficile. ”Mr le chef de l’état, écoutez les cris de nos  coeurs meurtris et libérez pour nous nos parents”, a lancé Déo Kapend.  La loi d’amnistie votée mardi  par les deux chambres du parlement  couvre seulement la période allant de février 2006 à décembre 2013.  Seuls les ex-combattants du M23, les militaires de Jean Pierre Bemba,  les Enyele de l’Equateur, les Bakata katanga comme aussi les nombreux  mai mai du grand Kivu vont bénéficier de l’amnistie. Par contre, les  assassins de Mzee Laurent Désiré Kabila en sont exclus.

Source : 7sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here